Est-ce que les filles qui habitent dans un petit village de montagne s’intéressent-elles à la mode ? Comment font-elles pour suivre les nouvelles tendances ?

Seulo est un village de Sardaigne en Italie, qui compte à peu près 800 habitants. À Seulo il n’y pas des magasins de vêtements. Le seul endroit où les gens peuvent acheter des articles d’habillement, ce sont le marché du mercredi et samedi et chez quelques marchandes ambulantes qui passent dans le village de temps en temps. Pour ce motif, on s’est posé la question suivante :

Où est ce que les filles vont-elles pour acheter les vêtements ? Est-ce que le fait de ne pas avoir des magasins détermine un désintérêt pour la mode ?

Pour répondre à nos questions on a interviewé 13 filles du village. On a constaté que seulement 5 d’entre elles s’intéressent vraiment à la mode. Les autres ont déclaré de ne pas trop suivre les tendances ou de choisir les habilles selon les goûts personnels.

Filles qui suivent la mode

IMG_0522 (1).JPG

Cristina 20 ans, étudiante, affirme « je m’intéresse beaucoup à la mode, je regarde les dernières tendances à la télé ou je me renseigne sur internet. Je parle beaucoup de mode même avec mes copines. Pour acheter les vêtements je vais dans une ville plus grande, Cagliari, mais je fais également du shopping en ligne » conclut-elle.

 

fra locci.jpg

Francesca 20 ans, étudiante, confesse « j’aime bien la mode, j’adore suivre les nouvelles tendances. Je me renseigne sur internet et je consulte les magazines. Je fais beaucoup de shopping online, mais je vais aussi à Cagliari, surtout pendant les soldes. Ma mère achète souvent des articles chez le marchand ambulant qui passe en village, elle prend surtout des chaussettes, des pyjamas etc. L’ambulant quand arrive dans mon quartier, il sonne l’interphone de chez moi pour nous prévenir de son arrive » énonce Francesca.

 

IMG_0512.JPG

Marika 17 ans vendeuse atteste « j’aime bien la mode, je regard souvent les magazines pour m’informer et je me renseigne aussi en regardant la télé. J’achète mes habilles des fois chez les vendeurs ambulants qui passent dans mon quartier mais je me déplace aussi dans des autres villes » continue-t-elle.

 

IMG_0521 (1)

Virginia 25 ans étudiante nous dit « j’aime suivre la mode. Il m’arrive d’acheter des articles au marché du village ou chez les vendeurs ambulants, mais je vais faire du shopping souvent dans une ville plus grande. J’aime aussi commander des vêtements sur internet ».

 

fra ghiani

Francesca G. 35 ans employée, déclare « je suis passionnée de mode et je me renseigne tout le temps pour connaitre les dernières tendances. Je regarde tous les défilés des mannequins sur internet. J’achète des vêtements surtout sur internet, mais je vais aussi dans la ville la plus proche (Cagliari) où il y a des magasins ».

 

Filles qui ne se suivent pas beaucoup ou pas du tout la mode

 

gaia.jpg

Gaia 14 ans étudiante, dit « je ne m’intéresse pas trop à la mode. Pour acheter les vêtements, je vais à Cagliari, ou je les commande sur internet » affirme-t-elle.

 

eleonora

Eleonora 18 ans étudiante déclare de s’intéresser ‘partiellement’ à la mode « Je n’aime pas toutes les tendances » explique-t-elle « Je me mets à jour en regardant les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. J’achète souvent sur internet, au marché ou chez les ambulants, mais des fois je me déplace aussi dans une autre ville » conclut-elle.

 

IMG_0520.JPG

Lucrezia 25 ans ‘ maman’ nous dit « je ne m’intéresse pas beaucoup à la mode, je porte les tenues qui me plaisent et qui me font sentir à l’aise. » explique-t-elle. « Pour acheter mes vêtements je fais du shopping sur internet. Je vais dans une autre ville seulement quand j’ai la possibilité de me déplacer, parce que j’ai une petite fille de 2 ans et demie et je n’ai pas beaucoup de temps disponible. Des fois j’achète des slips ou des chaussettes chez le vendeur marocain qui passe par les rues du village deux fois par semaine. Les habilles pour ma fille je les achète exclusivement dans les magasins auxquels je fais confiance, donc je vais dans une ville plus grande » conclut-elle.

 

12039573_10207371268021681_1017451167603710294_n (1).jpg

Susanna 28 ans, barman nous confesse « je n’aime pas suivre les tendances de mode. Je commande des articles sur internet mais quand j’ai le temps je vais à Cagliari pour faire les magasins. Des fois j’achète quelque chose au marché » continue-t-elle.

 

12464013_10205899460590235_934553940_n.jpg

Maria 38 ans, guide touristique et assistent dentiste, déclare « la mode ne satisfait pas toujours mes exigences, j’adore les tenues sportives ! J’ai la chance d’avoir une chère copine à moi très stylée, elle s’appelle Francesca, et souvent c’est elle qui va acheter les vêtements pour moi » explique-t-elle. « Des fois j’achète en ligne, ou au marché, mais souvent je vais dans les villages plus grands, Isili, Senorbi, pour trouver des magasins » témoigne Maria.

Enrica, 18 ans étudiante confesse « je ne m’intéresse pas à la mode. Si je veux faire du shopping j’achète sur internet ou dans la ville la plus proche ».

 

Filles qui adaptent la mode aux goûts personnelles

 

scheila.jpg

Scheila 30 ans barman, explique « je ne suis pas très fan de la mode, j’ai mon style et j’aime bien l’adapter aux nouvelles tendances. Je crée ma mode en utilisant les articles que je trouve en commerce » déclare-t-elle. « Pour acheter les vêtements je vais dans des villes à côté du village, sinon je commande en ligne. Ma mère achète quelque chose chez le vendeur ambulant d’origine marocaine » conclut-elle.

 

IMG_0513.JPG

Alessandra 20 ans étudiante affirme « je ne suis pas vraiment passionnée de mode, j’aime suivre les tendances en les adaptant à mes préférences personnelles. Je n’aime pas être habillé comme toutes les autres filles. Pour acheter mes vêtements je demande à mes parents de m’accompagner dans la ville de Cagliari où je peux trouver une variété de magasins. Je sais que dans mon village il y a des marchands ambulants, quelque fois par semaine, mais je n’ai jamais rien acheté chez eux ».

 

Publicités